On entend de plus en plus parler de “Compétences transversales”. L’Europe dans le cadre de la Stratégie Europe 2020 attache une attention particulière sur les compétences clé dont les compétences numériques et sur le développement des compétences transversales. Mais qu’est ce qu’on entend par “transversales” existe t’il une liste de ces compétences ?

 

Les compétences transversales, c’est quoi exactement ?

 

 

 

Une compétence transversale est un savoir ou un savoir faire maîtrisé par plusieurs métiers. La compétence transversale se différencie donc de la compétence technique qui est elle partagée par des salariés d’un même corps de métier.

Le développement d’une économie des services a contribué à renforcer, chez les employeurs, la demande de personnes plus réactives pour faire face aux imprévus, plus autonomes, avec un sens de la relation client plus aigu. L’économie du numérique transforme également les compétences requises pour faire face aux mutations de l’emploi : la capacité à détenir à la fois des compétences spécifiques et techniques et des compétences plus transversales, à les actualiser en continu, est un enjeu essentiel pour les individus comme pour les entreprises. La formation professionnelle se réorganise grâce aux blocs de compétences.

Le but pour l'organisme de formation professionnelle est donc de réfléchir en termes de compétences à acquérir et donc de proposer des modules de formation complémentaires.

Exemples de compétences transversales :

  • Capacité à communiquer dans une langue étrangère

  • Capacité d’analyse et de synthèse

  • Organisation, structuration, planification

  • Autonomie, initiative

  • Perception psychologique (de l’autre)

  • Interdisciplinarité, interculturalité, synergie

  • Communication, pédagogie

  • Méthodologie, rigueur, qualité, délai

  • Veille environnement, benchmarking, suivi de la concurrence

  • Simultanéité en « multitâches »